Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'UE, une grande puissance ?

par Matt 5 Octobre 2016, 07:31

L'UE, une grande puissance ?

I. Les éléments de puissance de l’Union Européenne

Une grande puissance économique, commerciale et démographique

L’Union Européenne est, on le sait bien, une grande puissance économique et commerciale. Son PIB culmine à 16 300 milliards de $, dépassant ainsi celui des Etats-Unis, de 15 600 milliards de $. C’est également la première puissance commerciale (cumulant environ 15% du commerce mondial sans compter les échanges intra-communautaires), la première exportatrice de services, première zone d’accueil touristique et la deuxième productrice agricole. Elle comprend de grandes firmes internationales dans des secteurs divers, tel le domaine pétrolier[1], agroalimentaire[2], financier[3] (les quatre plus grandes compagnies d’assurance sont européennes[4]), industriel[5], du luxe[6] et du divertissement[7]. De grands projets communs, fruit de la collaboration des Etats européens, sont également de grands succès, tels Airbus[8], Astrium8, Eurocopter8 et Ariane[9] ou en voie de réalisation, comme Galileo. En outre, elle assure à elle seule la moitié de l’aide mondiale au développement et des flux mondiaux d’investissements.

Ce développement repose sur une large population (500 millions d’habitants) qui la place au 3ème rang mondial, productive (PIB par habitant de 31384$) et particulièrement éduquée[10]. En outre, elle possède un large pouvoir d’attraction et a su attirer et accueillir une immigration soutenue depuis une trentaine d’année.

Une grande puissance culturelle et scientifique

L’UE est également une puissance culturelle. De son histoire, l’Union Européenne garde une grande influence linguistique[11] et un large patrimoine historique et culturel - L’UE contient environ 40% des lieux classés au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO, ce qui la place de loin au premier rang mondial. Ses productions culturelles sont largement reconnues : plus de 65 prix Nobel de littérature proviennent de cette zone, soit environ 60% des lauréats. Sa recherche scientifique est novatrice et attractive, 45% des étudiants internationaux dans le monde étudient dans l’UE-27. De plus, le nombre de brevets déposés à l’intérieur de l’UE est considérable.

Une grande puissance diplomatique et politique

Malgré la crise, unie derrière des valeurs tels les droits de l’homme, les préférences non marchandes (social, environnement) et le multilatéralisme, l’Union Européenne constitue une puissance politique majeure et un modèle de coopération régionale qui inspire le monde. Ainsi, 51 lauréats du prix Nobel de la paix proviennent de l’Union Européenne, dont un reçu par l’institution elle-même, ce qui représente 40% des 126 Nobels décernés. Elle dispose d’un fort pouvoir d’attraction : la Croatie est entrée en juillet de cette année dans l’Union Européenne, et de nombreux autres pays souhaitent l’intégrer[12].

Longtemps, on l’a qualifié de nain politique, ce terme ne lui est plus de par une politique extérieure en construction et particulièrement prometteuse (PSDC). Elle possède, en outre, deux pays avec un siège au conseil de sécurité, la France et le Royaume-Uni, puissances militaires majeures. L’UE dispose d’un très grand pouvoir de projection militaire, de par ses territoires d’outre-mer réparties sur les cinq continents, restes de son passé colonial et d’un budget militaire considérable, deuxième mondial derrière les Etats-Unis.

Ainsi, si on utilise les quatre critères[13] de Zbigniew Brzezinski pour définir ce qu’est une grande puissance, l’Union Européenne en est sans doute une.

II. Eléments de réponse aux questions sensibles

L’Europe peut-elle devenir être une grande puissance sans davantage d’intégration politique ?

Nous ne sommes plus dans un monde westphalien, et l’UE n’a pas forcément besoin d’un pouvoir politique centralisé pour devenir grande puissance. Ce qui compte désormais dans ce monde mondialisé, c’est plutôt d’avoir une politique commerciale unie, que nous possédons déjà. Si l'on pense "l'Europe puissance" comme une puissance westphalienne comparable aux Etats-Unis, on fait fausse route ; elle doit, en s’appuyant sur ses Etats-Membres et leur volonté d’agir en commun, s’efforcer d’avoir prise sur la mondialisation et développer un smart power adapté à sa condition d’organisation internationale sui generis, c’est-à-dire qui combine influence, attraction et coercition. C’est en cela qu’elle est une grande puissance.

L’UE n’a-t-elle que du soft power ?

Non, pour la simple raison que l’UE a également manié la coercition, et ce très récemment. Par exemple, la sanction de Microsoft à cause de ces entorses aux règles de la concurrence en est une illustration en matière de sa politique communautaire dans le domaine commercial. Elle a également sanctionné des régimes qui ont enfreint les droits de l’homme comme la Syrie, la Birmanie, la Libye, La Biélorussie, ou l’Iran.

La PESC est-elle un échec ?

Pourquoi serait-elle un échec ? Parce que l’UE n’est pas intervenue militairement ? Si l’UE n’a pas recouru à l’outil militaire, pour autant, le recours à la force de l’UE est tout à fait possible, si les circonstances l’exigent; aucun pays ne se l’interdit et aucun traité européen ne le prohibe. On notera par exemple l'extension récente du mandat de l'opération navale au large de la Somalie (Atalanta), qui autorise les forces européennes à poursuivre les pirates jusque sur les côtes somaliennes.

[1] Royal Dutch Shell, BP, Total

[2] Danone

[3] ING group, BNP Paribas, Banco Santander, HSBC, Société générale, Crédit Agricole

[4] Axa, Allianz, Generali, Prudential plc

[5] Saint-Gobin, Vinci, Lafarge, BAST, Bayer, Volkswagen, Daimler, BMW, PSA Peugeot Citroen, Continental AG

[6] LVMH, PPR, Signet Jewelers, Hermès

[7] Vivendi

[8] Produits par EADS

[9] Produit par Arianespace

[10] En 2012, 35,8% des citoyens de l’UE âgés de 30 à 34 ans possédaient un diplôme de l’enseignement supérieur

[11] Les langues européennes sont parlées dans le monde entier (notamment l’anglais, le français ou l’espagnol)

[12] Macédoine, Monténégro, Turquie, Serbie

[13] Puissance économique (I. A), technologique et culturelle (I. B) et militaire et diplomatique (I. C)

commentaires

Haut de page