Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le moment où je me fis refusé dans plusieurs hôtels (4/12)

par Matt 19 Novembre 2012, 16:43 Journal

Nous sortons du train, puis de la gare, vers 23h. La capitale du Yunnan, Kunming est une ville assez pauvre, relativement moche. Ma première vision du Yunnan n'est donc pas géniale, le quartier de la gare se démarquant en outre par sa laideur exceptionnelle. 


C'est tard, et il faut dormir. Nous cherchons un hôtel. Ce n'est normalement qu'une formalité étant donné le nombre d'hôtel en Chine, d'ailleurs, nous en avons trouvé beaucoup à Kunming. Cependant, nous y avons été refusé... Apparemment, c’est une politique du gouvernement qui interdit aux hôtels bon-marché d'accueillir des étrangers, sans doute pour garder un bon « standing », éviter les ennuis liés aux hôtels piteux (vols et mauvaise qualité), et surtout pour que les employés puissent parler anglais. 

Finalement, un hôtel nous accepte... Pourtant il n'a rien de spécial. Nous prenons une chambre avec le Thaïlandais, de 3 lits donc. Au final, cela nous coûtera autour de 50 yuans par personne, ce qui n’est pas cher du tout.


Kunming

La vue de notre chambre d'hotel, c'est beau non ?

 

Nous posons nos affaires et nous nous promenons un peu aux alentours, en cette douce nuit d'avril. La ville n’est pas accueillante : je me souviens que le nombre de SDFs sous les toits étaient assez impressionnants. Comme à Canton, la pauvreté est latente. Cependant, les Chinois ne sont pas méchants et la criminalité ne semble pas importante. Dans un magasin, un vendeur jouait à League of Legend, c’était assez drôle. J’ai essayé de lui parler mais il ne comprend pas l’anglais. Le thaï achète quelques bières et va se coucher. Perso, je regarde CCTV15, la chaine musicale. Il y avait la femme du futur président chinois qui chantait des chansons de propagande, qui, cette nuit là, me serviront de berceuses....

 

Chambre d'hôtel (Guilin)

Une chambre d'hôtel en Chine

commentaires

C
Ah dommage pour la mésaventure. Au moins, quand je serai à Hong Kong, je ferai en sorte de ne pas faire la même erreur.
Répondre

Haut de page